Gisenyi (anciennement écrit Kisenyi) est une ville du Rwanda, située sur la rive nord du lac Kivu, à la frontière de la République démocratique du Congo (RDC).

Cette ville est aussi frontalière avec la ville de Goma en République démocratique du Congo.

Gisenyi, comme Goma, est construite au pied du volcan Nyiragongo.

Les articles

Le prisonnier des Grands Lacs

 Si l’histoire a démontré que l’ancien président du CNDP n’était pas à l’origine des problèmes qui sévissent encore aujourd’hui à l’Est de la RDC et dans tout le pays, (...)

Si l’histoire a démontré que l’ancien président du CNDP n’était pas à l’origine des problèmes qui sévissent encore aujourd’hui à l’Est de la RDC et dans tout le pays, son élargissement – mesure à prendre dans un cadre régional et par volonté du président Kabila –, pourrait être l’initiative majeure pour consolider le processus de paix et mettre fin à une situation de non-droit.

If history has shown that the former chairman of the CNDP was not the cause of problems that still plague today in eastern DRC and throughout the country, its enlargement – action that should be taken in a regional framework and by the will of President Kabila –, could be the major initiative to consolidate the peace process and put an end to a situation of lawlessness.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 24/01/2014

Après Nairobi, Kinshasa reste constant dans son intolérance

 Après une nouvelle offensive des rebelles ougandais dans l’Est du pays, qui a encore une fois mis en évidence l’incapacité de se battre de la part de l’armée (...)

Après une nouvelle offensive des rebelles ougandais dans l’Est du pays, qui a encore une fois mis en évidence l’incapacité de se battre de la part de l’armée régulière des FARDC, le gouvernement congolais recourt à l’intox et accuse le M23, avec lequel il vient pourtant de signer les protocoles de Nairobi. Une mauvaise manière d’entamer le processus de paix.

After a new offensive of the Ugandan rebels in the east of the country, which once again highlighted the incapacity to fight on behalf of the regular army of the FARDC, the Congolese government resorts to disinformation and accuses M23, with which it has nevertheless just signed the protocols of Nairobi. A bad way of beginning the peace process.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 28/12/2013

Fin de partie au Kivu ?

 La France coloniale a engrangé une victoire historique contre le M23, mais évite de s’en vanter. Pourquoi ? C’est qu’il s’agit là d’un triomphe du désir de tous (...)

La France coloniale a engrangé une victoire historique contre le M23, mais évite de s’en vanter. Pourquoi ? C’est qu’il s’agit là d’un triomphe du désir de tous de vivre en paix, qui a procuré à l’ONU et au régime de Kabila une légitimité inespérée, mais qui se trouve être rigoureusement contradictoire avec l’intention de départ de promouvoir la guerre et les divisions pour garantir la domination. Pour que la paix s’impose vraiment, il faudrait maintenant que soit conclu un véritable accord et que le désarmement des FDLR ne soit pas un vain mot. Et que les réfugiés puissent quitter leurs camps et rentrer chez eux, pour que s’engage enfin le seul combat, urgent, contre la misère.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 10/11/2013

"Cette guerre dont la France est le porte-étendard"

 Le scandale des bombardements de la ville de Goma et du territoire rwandais par les FARDC demeure impuni, et l’Onu ne s’alerte pas de la mise hors jeu par la (...)

Le scandale des bombardements de la ville de Goma et du territoire rwandais par les FARDC demeure impuni, et l’Onu ne s’alerte pas de la mise hors jeu par la RDC de l’organisme chargé de contrôler les actions militaires transfrontalières. La France se retrouve à la direction des opérations, n’hésitant pas à mobiliser les forces génocidaires rwandaises auxquelles elle est alliée depuis plus de vingt ans.

The scandal of the bombing of the city of Goma and Rwanda by the FARDC remains unpunished, and the UN does not alert the retirement set by the DRC of the body to monitor cross-border military actions. France finds itself in the lead, and does not hesitate to mobilize the Rwandan genocidal forces which it’s allies since over twenty years.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 3/09/2013

La terreur et l’imposture

 L’attitude belliciste et cynique du gouvernement congolais et de la France qui le soutient risque d’embraser la région des Grands Lacs. La seule possibilité (...)

L’attitude belliciste et cynique du gouvernement congolais et de la France qui le soutient risque d’embraser la région des Grands Lacs. La seule possibilité d’éviter l’internationalisation de la guerre à l’Est de la RDC demeure dans le maintien de la pression médiatique, diplomatique et militaire sur la coalition contre-nature qui réunit une partie des Nations Unies, l’armée congolaise et les forces génocidaires.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 3/09/2013

Les rafles de Tutsi continuent à Goma

 Ethnic cleansing is still unfolding in Goma and eastern Congo. The local Tutsi, named banyamulenge, are whipped out of the national congolese army (FARDC), (...)

Ethnic cleansing is still unfolding in Goma and eastern Congo. The local Tutsi, named banyamulenge, are whipped out of the national congolese army (FARDC), as the arrest of men and women "looking as Tutsi" keep going on, under the eyes of Monusco.

Le nettoyage ethnique se poursuit à Goma et dans l’est-Congo. Les banyamulenge, Tutsi autochtones, sont mis à l’écart des forces armées congolaises (FARDC), et les arrestation d’hommes et de femmes "à l’apparence Tutsi" se poursuivent, sous les yeux des soldats de la Monusco.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 14/06/2013

Les habits neufs de l’empire
Guerre et désinformation dans l’Est du Congo

Acheter en ligne (Aviso éditions)


 En savoir plus