Les articles

RDC : Appel urgent au Président Macron

 Aujourd’hui, on tue à Kinshasa. C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime de Joseph Kabila (...)

Aujourd’hui, on tue à Kinshasa.

C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime de Joseph Kabila prolongé au-delà de son deuxième mandat sans même un simulacre d’élection.

Rappelons, Monsieur le Président, que cette répression intervient moins d’un an après l’ouverture, en juillet, d’un centre de formation pour les hauts gradés de l’armée rdcongolaise, formation aux techniques de contre-insurrection assurée par des instructeurs français.

Depuis plusieurs années, dans ce pays ravagé par la misère, on a pu voir l’action délétère du général Baillaud, instrumentalisant diverses milices et bandes armées à seule fin de déstabilisation, ceci prenant des proportions effrayantes, d’abord au Kivu, et maintenant au Kasaï, où les sbires de Kabila ne reculent devant aucun des sales procédés de la « guerre révolutionnaire » chère à l’armée française depuis les années 50.

Nous demandons ici solennellement le rappel du général Baillaud, ainsi que la fermeture immédiate de cette école militaire criminelle ouverte à Kinshasa sous votre responsabilité.

Nous dénonçons aussi le fait que la France – et l’Espagne [1] – aient osé bloquer toute protestation européenne, de même que la France paralyse l’ONU sur ce dossier depuis bien longtemps.

Nous demandons que la France renonce à sa fonction de « penholder » [2] au Conseil de sécurité, et rappelle au besoin son ambassadeur auprès de cet organisme, afin de permettre à la communauté internationale de regarder la situation plus impartialement.

L’Agence d’Information
La Nuit rwandaise

Mis en ligne par L’Agence d’information

 21/01/2018

RDC. Sanctions : Kalev or not Kalev…

 Les premiers voudraient l’insérer dans la liste des officiels rdcongolais coupables de violation des droits humains, les deuxièmes rechignent. Parmi les (...)

Les premiers voudraient l’insérer dans la liste des officiels rdcongolais coupables de violation des droits humains, les deuxièmes rechignent. Parmi les effets de cette querelle, on enregistre que les mesures de l’Union Européenne tardent à venir.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 21/05/2017

Burundi : Gouverner par la terreur

 Que reste-t-il des accords d’Arusha pour la paix et la réconciliation signé le 28 août 2000 ? Il n’en reste rien ou si peu à l’heure où, isolé au sein même de (...)

Que reste-t-il des accords d’Arusha pour la paix et la réconciliation signé le 28 août 2000 ? Il n’en reste rien ou si peu à l’heure où, isolé au sein même de son parti, le président burundais Pierre Nkurunziza s’applique à sauver son pouvoir par la terreur et le quadrillage du territoire par les milices imbonerakure et les services de renseignement. À l’heure où la France reste l’un des derniers soutiens du régime inique et où l’argent des « missions de paix » des Nations-Unies et de l’OUA rétribue les pires criminels du régime burundais, L’Agence d’information fait le point de la situation avec l’un des meilleurs analystes de l’histoire contemporaine du Burundi.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 4/02/2016

Burundi : des sanctions économiques contre Nkurunziza ?

 « À Bujumbura, les assassinats extrajudiciaires, notamment d’opposants politiques, de journalistes et de défenseurs de droits de l’homme, se sont multipliés (...)

« À Bujumbura, les assassinats extrajudiciaires, notamment d’opposants politiques, de journalistes et de défenseurs de droits de l’homme, se sont multipliés depuis le mois d’avril. »

« Ceux qui expriment une opinion divergente continuent à vivre dans la peur des enlèvements et des assassinats et de nombreuses allégations crédibles ont été faites concernant des actes de torture qui auraient été commis »
- M. Zeid Ra’ad Al Hussein, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme [1]

Mis en ligne par L’Agence d’information

 12/12/2015

Des unités de l’armée congolaises impliquées dans le massacre de (...)

 Échafaudée par le pouvoir, la thèse de la responsabilité des rebelles ougandais de l’Alliance des forces démocratiques (ADF) dans les massacres du Grand Nord est (...)

Échafaudée par le pouvoir, la thèse de la responsabilité des rebelles ougandais de l’Alliance des forces démocratiques (ADF) dans les massacres du Grand Nord est démentie par un grand nombre de témoins, observateurs et analystes. Il s’agirait plus probablement d’une diversion, instrumentalisée par Kabila pour détourner l’attention du débat sur la réforme constitutionnelle, et permettant d’écarter les controverses sur la traque sans cesse reportée contre les FDLR. La mise à l’écart du général Mundos, considéré comme un des maîtres d’œuvre du massacre, avait été demandée par la population qui voit maintenant cette sanction comme une confirmation de l’implication de l’armée dans les atrocités.

Scaffolded by DRC’s government, the theory of Ugandan rebels of the Allied Democratic Forces (ADF)’s liability in the massacres of the Far North is contradicted by many witnesses, observers and analysts. It most likely would be a diversion, exploited by Kabila to distract the debate on constitutional reform, and to rule out the controversy on the hunt constantly postponed against the FDLR. The sidelining of General Mundos, considered as one of the prime contractors for the massacre had been requested by the people who now see it as a confirmation of army’s involvement in the atrocities.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 2/11/2014

Deuxièmes Rencontres de La Nuit rwandaise à Paris

 Le vendredi 18 avril 2014 de 10h à 22h se tiendront les secondes Rencontres de La Nuit rwandaise dans le cadre de la vingtième commémoration du génocide des (...)

Le vendredi 18 avril 2014 de 10h à 22h se tiendront les secondes Rencontres de La Nuit rwandaise dans le cadre de la vingtième commémoration du génocide des Tutsi.

Une journée de débats et d’échanges autour de la participation française au génocide des Tutsi au Rwanda.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 18/04/2014

Les habits neufs de l’empire
Guerre et désinformation dans l’Est du Congo

Acheter en ligne (Aviso éditions)


 En savoir plus

Sites Web

CEC

Commission d'Enquête Citoyenne La CEC, Commission d'Enquête Citoyenne sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda (...)
  Commission d’Enquête Citoyenne La CEC, Commission d’Enquête Citoyenne sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda « L’horreur qui nous prend au visage » L’État français et le génocide (...)
Site Web : CEC

France Génocide Tutsi

Base de données sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi Un site de Jacques Morel FgtDb comme France Genocide Tutsi Database (...)
  Base de données sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi Un site de Jacques Morel FgtDb comme France Genocide Tutsi Database est une base de données relative au rôle de la France dans le (...)

Articles référencés

Date / site internet

Escorter poliment les génocidaires du Rwanda

Extrait de Rwanda, la fin silence, les Belles Lettres, collection Mémoires (...)

Extrait de Rwanda, la fin silence, les Belles Lettres, collection Mémoires de guerre, Paris, 2018. « Je termine seul mon frugal repas lorsque Garoh vient s’asseoir à côté de moi, en silence. D’un air (...)

 4/04/2018

Stopper la dérive génocidaire

Le régime du président Pierre Nkurunziza procède à une manipulation identitaire (...)

Le régime du président Pierre Nkurunziza procède à une manipulation identitaire croissante pour mettre en avant « l'appartenance » aux groupes hutu et tutsi. Il favorise une propagande de haine « (...)

 22/12/2016

Ingérences des Militaires belges au Rwanda en 1963-64

Introduction à un document du conseil de cabinet du gouvernement belge daté (...)

Introduction à un document du conseil de cabinet du gouvernement belge daté de 1964. Antoine Mugesera resitue ce document dans son contexte pour en prendre toute la teneur. L'ingérence militaire (...)

 9/04/2016