Dernière heure : Répression sanglante à Kinshasa

22/01/2018
22/01/2018

On apprend à l’aube de ce 22 janvier qu’une centaine de personnes manifestant pacifiquement avec le curé et les prêtres de la paroisse St Christophe, à Kinshasa/Ngaliema/Quartier Anciens Combattants, ont été arrêtées et acheminées par la Garde républicaine (GR) à la résidence de Zoé Kabila où ils seraient actuellement torturés à mort. Les prêtres ont tous leurs vêtements déchirés. "Le régime sanguinaire s’affole !" conclut notre informateur qui appelle à une réaction urgente de l’opinion internationale. "Il y a déjà des morts."

L’information provient du représentant congolais de la FIDH. Quant à Zoé Kabila, c’est le frère du Président, à la tête d’un empire financier fruit de la prédation des ressources naturelles et budgétaires et dont le trésor se trouve dans les paradis fiscaux.

L’Agence d’information

Mis en ligne par L’Agence d’information
 22/01/2018
 http://lagencedinformation.com/122-derniere-heure-repression.html
Sauf mention contraire, droits de reproduction et diffusion autorisés selon la licence Creative Commons Attribution BY-SA 4.0

La Nuit rwandaise 11 - Volume 1 | La Nuit rwandaise 11 - Volume 2

LE TARTUFFE OU L’IMPOSTEUR / ARCHIVES & TÉMOIGNAGES / LES FAITS SONT TÊTUS / DOCUMENTS / NEGATIONNISME ET EGLISE / RWANDA, DEMAIN / LA NUIT BURUNDAISE / LA NUIT CONGOLAISE / DOCUMENTS / DOSSIER DGR / RWANDA, ILS ECRIVENT / REMERCIEMENTS


 En savoir plus

Voir aussi

RDC Congo Dérives meurtrières à Masisi

 Un gradé s’est suicidé le dimanche de Pâques à cause des exactions à fond "tribal" de ses collègues contre la population et une embuscade qui a coûté la vie ce (...)

Un gradé s’est suicidé le dimanche de Pâques à cause des exactions à fond "tribal" de ses collègues contre la population et une embuscade qui a coûté la vie ce matin à trois officiers témoignent d’une spirale sanglante largement prévue et qui s’installe dans ce territoire de l’Est. Qui tire les ficelles ?

An officer committed suicide on Easter sunday because of the "tribal-based" exactions from his colleagues against the population and an ambush that cost the life of three officers this morning, witness of a bloody spiral mostly foreseen and that’s setting up in the eastern territory. Who’s pulling strings ?

Mis en ligne par L’Agence d’information

 7/04/2015

Le M23 renforce ses positions autour de Goma

 Les combats engagés hier ont repris ce lundi matin pour se prolonger jusqu’à 17 heures. Il résulte de l’analyse des informations contradictoires parvenues sur (...)

Les combats engagés hier ont repris ce lundi matin pour se prolonger jusqu’à 17 heures. Il résulte de l’analyse des informations contradictoires parvenues sur le bilan de ces combats que le M23 aurait efficacement maintenu ses positions, en dépit de la vigueur de l’offensive des FARDC qui auraient été renforcées d’éléments tanzaniens de la brigade offensive de la Monusco.

The fighting that was engaged yesterday between FARDC and M23 has resumed this monday morning, until 5pm. After analysing the contradictory informations received about this fight, it appears that M23 has efficiently kept his positions, despite the vigourous attack of the FARDC that could have been reinforced by tanzaniens forces from the offensive brigade of Monusco.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 15/07/2013

Dernière heure : Répression sanglante à Kinshasa

 On apprend à l’aube de ce 22 janvier qu’une centaine de personnes manifestant pacifiquement avec le curé et les prêtres de la paroisse St Christophe, à (...)

On apprend à l’aube de ce 22 janvier qu’une centaine de personnes manifestant pacifiquement avec le curé et les prêtres de la paroisse St Christophe, à Kinshasa/Ngaliema/Quartier Anciens Combattants, ont été arrêtées et acheminées par la Garde républicaine (GR) à la résidence de Zoé Kabila où ils seraient actuellement torturés à mort. Les prêtres ont tous leurs vêtements déchirés. "Le régime sanguinaire s’affole !" conclut notre informateur qui appelle à une réaction urgente de l’opinion internationale. "Il y a déjà des morts."

L’information provient du représentant congolais de la FIDH. Quant à Zoé Kabila, c’est le frère du Président, à la tête d’un empire financier fruit de la prédation des ressources naturelles et budgétaires et dont le trésor se trouve dans les paradis fiscaux.

L’Agence d’information

Mis en ligne par L’Agence d’information

 22/01/2018