Les lettres d’information

L’Agence d’information a mis en place deux liste de diffusion auxquelles vous pouvez vous abonner et/ou vous désabonner ci-dessous.

La liste d’information hebdomadaire

Pour recevoir toutes les semaines la liste des derniers articles publiés par L’Agence d’information.

Inscription (entrez votre adresse e-mail ci-dessous. Vous recevrez un e-mail de confirmation) :

Désinscription (vous devez utiliser l’adresse e-mail sur laquelle vous revecez les messages de L’Agence d’information) :


La liste d’information quotidienne

Pour recevoir par e-mail une notification dès qu’un article est publié sur le site de L’Agence d’information.

Inscription (entrez votre adresse e-mail ci-dessous. Vous recevrez un e-mail de confirmation) :

Désinscription (vous devez utiliser l’adresse e-mail sur laquelle vous revecez les messages de L’Agence d’information) :


Vous pouvez également suivre L’Agence d’information sur :

- Facebook

- Twitter

Mis en ligne par Webmaster
 30/05/2013
 http://lagencedinformation.com/006-les-lettres-d-information.html
Sauf mention contraire, droits de reproduction et diffusion autorisés selon la licence Creative Commons Attribution BY-SA 4.0

Les habits neufs de l’empire
Guerre et désinformation dans l’Est du Congo

Acheter en ligne (Aviso éditions)


 En savoir plus

Voir aussi

Beni : le « Dialogue » en panne

 Les assises dans la capitale du Grand Nord du Nord Kivu n’ont pas porté à des résultats concrets et ont été marquées par les pressions exercées pour imposer aux (...)

Les assises dans la capitale du Grand Nord du Nord Kivu n’ont pas porté à des résultats concrets et ont été marquées par les pressions exercées pour imposer aux participants la vérité d’Etat qui veut couvrir les raisons réelles et les vrais responsables des massacres.

The assizes of the capital of the Great North of North Kivu haven’t brought tangible results and have been marked by the pressures put on the participants to impose a state truth that wants to cover up the real reasons and those who are really responsible for the massacres

Mis en ligne par L’Agence d’information

 24/12/2014

Danse macabre au Kivu

 Les informations contradictoires pleuvent sur le Kivu. A Kiwanja, le M23 était accusé de "préparer un massacre". En fait de massacre, quelques jours plus tôt, (...)

Les informations contradictoires pleuvent sur le Kivu. A Kiwanja, le M23 était accusé de "préparer un massacre". En fait de massacre, quelques jours plus tôt, le camp militaire de Rumangabo se voyait attaqué par les FARDC, dont les hélicoptères auront bombardé le village voisin, faisant des victimes dans la population civile. Paru dans ce climat, un rapport de Human rights watch assaisonne à son tour le M23. Au Conseil de sécurité, le représentant de la RDC s’en prend à ces "groupes rebelles" qui auraient tous la même "signature génétique"...

Conflicting information are raining on Kivu. At Kiwanja, the M23 was accused of "preparing a massacre". As a matter of killings, a few days earlier, M23 military camp of Rumangabo was attacked by the FARDC, whose helicopters have bombed a nearby village, causing casualties among civilians. A report by Human Rights Watch, published in this climate, focuses heavily against M23. In front of Security Council, the representative of the DRC accuses all "rebel groups" to share the same "genetic signature"...

Mis en ligne par L’Agence d’information

 30/07/2013

Fin de partie en RDC ?

 Où l’on signale l’importance de l’accord signé entre les USA et l’Angola, le 17 mai 2017, pour le vingtième anniversaire du renversement de Mobutu. Que Luanda ait (...)

Où l’on signale l’importance de l’accord signé entre les USA et l’Angola, le 17 mai 2017, pour le vingtième anniversaire du renversement de Mobutu. Que Luanda ait aussitôt massé ses troupes à la frontière de la RDC semble confirmer que cet accord, dans lequel Washington invite l’Angola à faire le gendarme de la région, pourrait bien être suivi d’effet. Si c’était le cas, c’est l’ensemble de l’ordre françafricain, avec sa guerre révolutionnaire et ses pseudos "forces de maintien de la paix de l’Onu", qui pourrait s’effondrer comme un château de cartes...

Mis en ligne par L’Agence d’information

 1er/06/2017