Lieux

Bukavu

Les articles

Que se passe-t’il au Congo RDC ?

 RDC - Répression des marches citoyennes, attaquées par des tirs de gaz lacrymogènes et des tirs à balles réelles par l’armée et la police nationale congolaise. (...)

RDC - Répression des marches citoyennes, attaquées par des tirs de gaz lacrymogènes et des tirs à balles réelles par l’armée et la police nationale congolaise.
L’AFP et l’ONU parlent d’au moins 5 morts et 33 blessés.
Internet et les principaux réseaux de téléphonie mobile sont coupés.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 21/01/2018

RDC : Mobilisation autour de Beni

 Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. (...)

Pendant un an et demi dans le grand nord du Nord-Kivu, les populations, terrorisées, ont subi le martyre en silence et les élus de la province se sont tus. Maintenant que les responsabilités du régime dans les massacres éclatent au grand jour, les langues se délient. Les initiatives pour arrêter la spirale infernale des massacres se multiplient prenant l’allure d’une contestation du pouvoir et du chef de l’État duquel on exige le départ dans le respect du délai constitutionnel de décembre prochain.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 21/05/2016

Bunagana

Les articles

10/11/2013

Silence on tue !

Assassinats ciblés et chasse à l’homme en corollaire d’une fausse victoire
Les actes de génocide en cours au Nord-Kivu font-ils partie de la « solution politique » de la crise de l’Est de la RDC qui se profile pour demain, lundi 11 novembre, à Kampala, avec l’acte conclusif d’un Accord de Paix signé par Kinshasa et les représentants du M23 ? Acts of genocide in North Kivu are they part of the "political solution" to the crisis in eastern DRC looming tomorrow, Monday, November 11, Kampala, with the concluding act of a Peace Agreement signed from Kinshasa and representatives of M23 (...)

Nairobi

Les articles

Un envoyé très spécial

 Nouvellement nommé représentant spécial pour les Grands Lacs par le Secrétaire général des Nations Unies, l’algérien Saïd Djinnit entame sa première tournée (...)

Nouvellement nommé représentant spécial pour les Grands Lacs par le Secrétaire général des Nations Unies, l’algérien Saïd Djinnit entame sa première tournée régionale. Au menu de ses rencontres, les grands dossiers inachevés d’une crise longue de vingt ans : le démantèlement des FDLR, le retour des réfugies congolais, l’application des accords d’Addis-Abeba et des protocoles de Nairobi et la réforme de l’armée de la République démocratique du Congo.

Newly appointed Special Representative for the Great Lakes by the UN Secretary General, Algerian Saïd Djinnit begins his first regional tour. On the menu of its meetings, the main issues of a long unfinished crisis since twenty years : the dismantling of the FDLR, the return of Congolese refugees, the application of the Addis Ababa agreements and Nairobi protocols, and the reform of Democratic Republic of Congo army.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 23/08/2014

Après Nairobi, Kinshasa reste constant dans son intolérance

 Après une nouvelle offensive des rebelles ougandais dans l’Est du pays, qui a encore une fois mis en évidence l’incapacité de se battre de la part de l’armée (...)

Après une nouvelle offensive des rebelles ougandais dans l’Est du pays, qui a encore une fois mis en évidence l’incapacité de se battre de la part de l’armée régulière des FARDC, le gouvernement congolais recourt à l’intox et accuse le M23, avec lequel il vient pourtant de signer les protocoles de Nairobi. Une mauvaise manière d’entamer le processus de paix.

After a new offensive of the Ugandan rebels in the east of the country, which once again highlighted the incapacity to fight on behalf of the regular army of the FARDC, the Congolese government resorts to disinformation and accuses M23, with which it has nevertheless just signed the protocols of Nairobi. A bad way of beginning the peace process.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 28/12/2013

Beni

Les articles

RDC. Sanctions : Kalev or not Kalev…

 Les premiers voudraient l’insérer dans la liste des officiels rdcongolais coupables de violation des droits humains, les deuxièmes rechignent. Parmi les (...)

Les premiers voudraient l’insérer dans la liste des officiels rdcongolais coupables de violation des droits humains, les deuxièmes rechignent. Parmi les effets de cette querelle, on enregistre que les mesures de l’Union Européenne tardent à venir.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 21/05/2017

RDC/Kasaï. Assassinat des experts : un haut officier FARDC sur la (...)

 En confiant au général Lombe, à la veille de son départ, l’itinéraire qu’elle allait emprunter, Zaida Catalan a-t-elle signé son arrêt de mort, celui de son (...)

En confiant au général Lombe, à la veille de son départ, l’itinéraire qu’elle allait emprunter, Zaida Catalan a-t-elle signé son arrêt de mort, celui de son collègue Michaël Sharp et de leur interprète congolais Betu Tshintela ? Confortée par nombreux indices, l’hypothèse est plus que probable.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 7/04/2017

Kivu

Les articles

RDC : Appel urgent au Président Macron

 Aujourd’hui, on tue à Kinshasa. C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime de Joseph Kabila (...)

Aujourd’hui, on tue à Kinshasa.

C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime de Joseph Kabila prolongé au-delà de son deuxième mandat sans même un simulacre d’élection.

Rappelons, Monsieur le Président, que cette répression intervient moins d’un an après l’ouverture, en juillet, d’un centre de formation pour les hauts gradés de l’armée rdcongolaise, formation aux techniques de contre-insurrection assurée par des instructeurs français.

Depuis plusieurs années, dans ce pays ravagé par la misère, on a pu voir l’action délétère du général Baillaud, instrumentalisant diverses milices et bandes armées à seule fin de déstabilisation, ceci prenant des proportions effrayantes, d’abord au Kivu, et maintenant au Kasaï, où les sbires de Kabila ne reculent devant aucun des sales procédés de la « guerre révolutionnaire » chère à l’armée française depuis les années 50.

Nous demandons ici solennellement le rappel du général Baillaud, ainsi que la fermeture immédiate de cette école militaire criminelle ouverte à Kinshasa sous votre responsabilité.

Nous dénonçons aussi le fait que la France – et l’Espagne [1] – aient osé bloquer toute protestation européenne, de même que la France paralyse l’ONU sur ce dossier depuis bien longtemps.

Nous demandons que la France renonce à sa fonction de « penholder » [2] au Conseil de sécurité, et rappelle au besoin son ambassadeur auprès de cet organisme, afin de permettre à la communauté internationale de regarder la situation plus impartialement.

L’Agence d’Information
La Nuit rwandaise

Mis en ligne par L’Agence d’information

 21/01/2018

RDC : Le retour du M23

 Las d’attendre que le gouvernement respecte les engagements pris le 12 décembre 2013 à Nairobi, suite à la cessation des hostilités entre le mouvement rebelle (...)

Las d’attendre que le gouvernement respecte les engagements pris le 12 décembre 2013 à Nairobi, suite à la cessation des hostilités entre le mouvement rebelle et Kinshasa – notamment leur rapatriement conforme aux clauses des protocoles signés, le retour des réfugiés et la démobilisation des groupes armés sévissant à l’Est –, les combattants du général Sultani Makenga ont pour la plupart quitté leurs camps près de Kampala et sont rentrés au pays. Une action qui se voulait, au début, démonstrative et inoffensive…

Having enough of waiting for the government to respect the commitments made on December 12 2013 in Nairobi, which followed the cessation of hostilities between the rebel movement and Kinshasa - including their repatriation in accordance with the signed protocols, the return of refugees and the demobilization of groups Armed fighters in the east -, most of the fighters of General Sultani Makenga have left their camps near Kampala and returned home. An action which at first was meant to be demonstrative and harmless ...

Mis en ligne par L’Agence d’information

 18/02/2017

Articles référencés

Yumbi

Les articles

31/01/2019

Carnage au bord du grand fleuve

L’un des plus grands massacres de l’ère Kabila
 Yumbi, Bongende, Nkola et Yoka
Du 16 au 18 décembre, 890 personnes ont été tuées à l’arme automatique en moins de 48 heures à Yumbi, dans la province de Maï Ndombe frontalière avec la République du Congo. Les assaillants, arrivés de Kinshasa et d’un village limitrophe, encadraient les membres d’une communauté locale. L’un des plus grands massacres de l’ère Kabila a été déguisé en conflit ethnique alors que le mobile politique ne fait pas de doute. Le gouverneur de la province, proche du régime, est indiqué comme l’organisateur de cet acte de génocide visant la communauté (...)

Les articles

31/01/2019

Carnage au bord du grand fleuve

L’un des plus grands massacres de l’ère Kabila
 Yumbi, Bongende, Nkola et Yoka
Du 16 au 18 décembre, 890 personnes ont été tuées à l’arme automatique en moins de 48 heures à Yumbi, dans la province de Maï Ndombe frontalière avec la République du Congo. Les assaillants, arrivés de Kinshasa et d’un village limitrophe, encadraient les membres d’une communauté locale. L’un des plus grands massacres de l’ère Kabila a été déguisé en conflit ethnique alors que le mobile politique ne fait pas de doute. Le gouverneur de la province, proche du régime, est indiqué comme l’organisateur de cet acte de génocide visant la communauté (...)
22/01/2018

Dernière heure : Répression sanglante à Kinshasa

100 manifestants arrêtés et torturés dans la maison du frère du Président Kabila
On apprend à l’aube de ce 22 janvier qu’une centaine de personnes manifestant pacifiquement avec le curé et les prêtres de la paroisse St Christophe, à Kinshasa/Ngaliema/Quartier Anciens Combattants, ont été arrêtées et acheminées par la Garde républicaine (GR) à la résidence de Zoé Kabila où ils seraient actuellement torturés à mort. Les prêtres ont tous leurs vêtements déchirés. "Le régime sanguinaire s’affole !" conclut notre informateur qui appelle à une réaction urgente de l’opinion internationale. "Il y a déjà des morts." L’information provient du représentant congolais de la FIDH. Quant à Zoé Kabila, (...)
21/01/2018

RDC : Appel urgent au Président Macron

On tue à Kinshasa
Aujourd’hui, on tue à Kinshasa. C’est à la mitrailleuse que l’armée tire sur la foule descendue dans les rues pour contester le régime de Joseph Kabila prolongé au-delà de son deuxième mandat sans même un simulacre d’élection. Rappelons, Monsieur le Président, que cette répression intervient moins d’un an après l’ouverture, en juillet, d’un centre de formation pour les hauts gradés de l’armée rdcongolaise, formation aux techniques de contre-insurrection assurée par des instructeurs français. Depuis plusieurs années, dans ce pays ravagé par la misère, on a pu voir l’action délétère du général Baillaud, (...)
21/01/2018

Que se passe-t’il au Congo RDC ?

RDC - Répression des marches citoyennes, attaquées par des tirs de gaz lacrymogènes et des tirs à balles réelles par l’armée et la police nationale congolaise. L’AFP et l’ONU parlent d’au moins 5 morts et 33 blessés. Internet et les principaux réseaux de téléphonie mobile sont coupés.

RDC Patrick Djembe : « On ne construit pas une Nation sur la haine, en (...)

 Intellectuel engagé, consultant, politologue et militant pour un Congo nouveau, Patrick Djembe vit à Londres et sillonne le monde pour dire à ses (...)

Intellectuel engagé, consultant, politologue et militant pour un Congo nouveau, Patrick Djembe vit à Londres et sillonne le monde pour dire à ses interlocuteurs les mots de l’espoir afin que son pays sorte des ténèbres de la dictature. Une vision éclairée et stimulante, dont nous voulons restituer les points saillants.

Mis en ligne par L’Agence d’information

 5/06/2017

Fin de partie en RDC ?

 Où l’on signale l’importance de l’accord signé entre les USA et l’Angola, le 17 mai 2017, pour le vingtième anniversaire du renversement de Mobutu. Que Luanda ait (...)

Où l’on signale l’importance de l’accord signé entre les USA et l’Angola, le 17 mai 2017, pour le vingtième anniversaire du renversement de Mobutu. Que Luanda ait aussitôt massé ses troupes à la frontière de la RDC semble confirmer que cet accord, dans lequel Washington invite l’Angola à faire le gendarme de la région, pourrait bien être suivi d’effet. Si c’était le cas, c’est l’ensemble de l’ordre françafricain, avec sa guerre révolutionnaire et ses pseudos "forces de maintien de la paix de l’Onu", qui pourrait s’effondrer comme un château de cartes...

Mis en ligne par L’Agence d’information

 1er/06/2017

Sites Web

CEC

Commission d'Enquête Citoyenne La CEC, Commission d'Enquête Citoyenne sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda (...)
  Commission d’Enquête Citoyenne La CEC, Commission d’Enquête Citoyenne sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda « L’horreur qui nous prend au visage » L’État français et le génocide (...)
Site Web : CEC

France Génocide Tutsi

Base de données sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi Un site de Jacques Morel FgtDb comme France Genocide Tutsi Database (...)
  Base de données sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi Un site de Jacques Morel FgtDb comme France Genocide Tutsi Database est une base de données relative au rôle de la France dans le (...)

Les habits neufs de l’empire
Guerre et désinformation dans l’Est du Congo

Acheter en ligne (Aviso éditions)


 En savoir plus